Votre navigateur n'est pas à jour

Veuillez mettre à jour votre navigateur

Mettre à jour le navigateur

COVID-19 : routines et mesures préventives dans la chaîne de valeur mondiale

13.05.2020

En tant qu’organisation internationale dotée d’une flotte de huit navires de pêche de haute mer, exploitant 50 sites de production au Groenland, au Canada et en Allemagne, et conduisant des activités commerciales sur tous les continents, le groupe Royal Greenland gère une longue chaîne de valeur où 2 200 employés travaillent de par le monde pour assurer l’approvisionnement de tous nos clients durant la crise pandémique mondiale.

Des groupes de travail centralisés et locaux pour assurer une vue d'ensemble et des ajustements au jour le jour

Un petit groupe de personnes clés issues des départements qualité, de la recherche et développement, de la production, des chalutiers et du personnel sont en dialogue étroit avec les autorités sanitaires ainsi qu'avec les autorités au sein de l'administration alimentaire pour rester au fait des derniers développements et des dernières directives. Des rapports quotidiens et des échanges avec notre direction générale constituent le socle d'une coordination étendue entre tous les départements et tous les pays.

Dans chaque pays et sur chaque site, des groupes de travail locaux veillent au respect des lignes directrices et les adaptent à la réalité de chaque situation et aux degrés de risque.

La flotte de pêche gérée comme un microcosme

L'exploitation de la flotte de Royal Greenland et la continuité de la pêche sont cruciales pour l'entreprise. La flotte est composée de 360 membres d'équipage venant principalement du Groenland, du Danemark, des îles Féroé et d'Islande. Normalement, les changements d'équipage s’effectuent toutes les six semaines environ.

Lorsque le COVID-19 toucha l'hémisphère nord de l'Atlantique à la mi-mars et que tous les transports aériens internationaux et nationaux dans la région aient été interrompus, la crise a également entraîné l'annulation de tous les quarts des équipages, et les personnels ont dû rester à bord plus longtemps que les séjours habituels de six semaines.

Toutes nouvelles précautions ayant été prises en considération, le département chalutiers a réussi à remplacer 200 membres d'équipage en une seule journée à la fin du mois d'avril. L'opération a été planifiée minutieusement avec les précieux concours du "Patient Safety Authorities" au Groenland, en Norvège et dans les îles Féroé. Des avions furent spécialement affrétés, impliquant sept navires à Sisimiut et Nuuk au Groenland et à Tromsø en Norvège. Tous les membres d'équipage à bord ont dû observer deux semaines de quarantaine et les sept bâtiments ont pu prendre la mer pour une nouvelle campagne de pêche avec un personnel de bord en bonne santé.

Lorsque les prises sont débarquées, des collaborateurs portuaires locaux travaillent normalement à bord des navires et travaillent avec l'équipage en cale pour le déchargement. Dans la situation actuelle, aucune interaction n'a lieu et le personnel local n’est pas autorisé à pénétrer dans les parties communes : cuisine, toilettes ou toute autre installation à l’intérieure du navire.

Des mesures de sécurité et d'hygiène conséquentes en production

Royal Greenland exploite la production et le conditionnement de cinq familles de produits finis à Cuxhaven en Allemagne, 8 usines sur la côte atlantique du Canada et 37 unités de production au Groenland. Dans ces différents pays, chacune des directives locales sont basées sur les conseils et les mesures de sécurité nationales. Chaque usine ou installation opère selon un niveau de risque allant de 1 à 4, où 1 correspond à une production normale et 4 à un cas d’infection parmi le personnel ou parmi les proches d'un collaborateur.

Des précautions générales et des mesures de sécurité sont mises en œuvre :

  • Des routines claires et des exigences strictes en matière d'hygiène des mains avec des désinfectants disponibles à toutes les entrées
  • Fréquence de nettoyage plus élevée, tant à l'intérieur des zones de production que dans les patries communes (téléphones, poignées de porte, machines à café, vestiaires, etc.)
  • La distanciation sociale sur le lieu de travail et dans les parties communes signifie des heures de travail décalées, seuls de petits groupes spécialisés étant autorisés à se trouver dans les parties communes en même temps
  • N'avoir AUCUN contact physique - pas de poignée de main
  • Formation de tous les collaborateurs
  • Formation des prestataires de services externes tels que le personnel de nettoyage
  • Les collaborateurs clés ne travaillent pas ensemble physiquement lorsque cela est possible
  • Dans la mesure du possible, le personnel administratif des unités de production travaille à domicile
  • Pas de visiteurs, tous les audits sont reportés après le 1er septembre
  • Des affiches d'information sont visibles partout et les salariés présentant les moindres symptômes de maladie doivent rester chez eux

Les bureaux administratifs se rencontrent en ligne

Dans chacun des pays, les bureaux locaux se sont strictement conformés aux directives des autorités nationales et la plupart des bureaux ont été plus ou moins fermés pour limiter les présences physiques. Les réunions, dans une large mesure, sont organisées en ligne. Alors que les réglementations nationales dans les différentes parties du monde initient un lent assouplissement des restrictions, il en va de même pour Royal Greenland. Toutes les directives relatives à la production s'appliquent également aux bureaux dans la mesure où elles sont pertinentes. En fonction de la taille de ceux-ci, depuis le siège social à Nuuk, au Groenland, jusqu'aux plus petit bureau commercial comptant peu d'employés, certains principes clés doivent s'appliquer et peuvent bien sûr varier d'une nation à l'autre en fonction des directives locales :

  • Plannings hebdomadaires d'augmentation de la fréquentation des bureaux
  • Dans un premier, les visiteurs extérieurs ne sont pas autorisés
  • La distanciation entre les personnes doit être respectée aussi bien en position debout qu'assise aux bureaux, dans les salles de réunion, au déjeuner, etc.
  • Si le déjeuner et les rafraîchissements sont servis durant la journée, des portions individuelles sont recommandées
  • Toutes les portes des bureaux et les portes des zones communes doivent rester ouvertes dans la mesure du possible

Comme pour beaucoup d'autres entreprises, la pandémie COVID-19 appelle à une révision approfondie des habitudes de travail et d'interaction entre les collaborateurs à l'avenir. Le nombre des réunions en ligne et le télétravail ont explosé au cours des deux derniers mois et feront plus naturellement partie des routines de travail quotidiennes dans le future.

Business sans poignée de main – e-business avec les partenaires économiques

Le COVID-19 ayant entraîné l'annulation ou le report de nombreuses expositions et réunions d'affaires, la plupart des interactions ont lieu par le biais de réunion en ligne ou par téléphone.

Pour la grande distribution et le commerce en ligne, votre contact local chez Royal Greenland pourra vous assistant en vous proposant un aperçu complet des possibilités issues nos principales gammes de produits.

De plus, les clients restent informés de nos offres de produits via les plateformes web en ligne de Royal Greenland. Deux catalogues de produits complets sont disponibles ici :

Produits pour les industriels

Produits pour les industriels

Notre catalogue de produits à destination des industriels offre une vue d'ensemble très variée de notre gamme, permettant à l'utilisateur de naviguer parmi diverses espèces et spécifications et d'effectuer des recherches spécifiques, par exemple sur les produits du SMC dans différentes catégories.

Catalogue produits les industriels

Produits à destination de la restauration

Produits à destination de la restauration

Le catalogue de produits à destination de la restauration contient plus de 300 articles de disponibles dans de nombreuses langues et formats différents.

Catalogue produits
...